Loading...
Bonjour, comment pouvons-nous vous aider?

Bilan de la vue

BILAN DE LA VUE

La santé visuelle : 44 millions de Français déclarent avoir un trouble de la vision ou une maladie de l’œil et 3 adultes sur 4 portent des lunettes ou des lentilles de contact (Ifop, Enquête Les Français et la vue, 2014).

EXAMENS DE LA FONCTION VISUELLE

  • Détermination de votre acuité visuelle
  • Prescription de lunettes
  • Renouvellement de lentilles de contact
  • FO annuel du diabétique et Photos du FO
  • Suivi de glaucome, OCT du nerf optique et Champ Visuel
  • Suivi de DMLA et examen OCT rétinien
  • Biométrie oculaire par interférométrie optique

LES TROUBLES DE LA REFRACTION

Un œil myope est habituellement un œil trop long ou trop puissant et nécessite une correction optique en verres divergents. Une attention toute particulière est nécessaire pour les fortes myopies (> 6 dioptries) car il existe un risque accru de décollement de rétine, glaucome et cataracte.

Un œil hypermétrope est habituellement un œil trop court ou pas assez puissant et nécessite une correction optique en verres convergents. La puissance réfringente de l’œil ne suffit pas pour faire converger la lumière proche, ainsi les objets proches sont flous. En revanche,  la lumière qui atteint l’œil de loin converge normalement et donc les objets éloignés sont nets. L’œil hypermétrope est exposé au risque de glaucome car présentant une conformation anatomique plus étroite. Il existe un risque d’amblyopie fonctionnelle chez le jeune enfant.

L’astigmatisme est généralement lié à un défaut de courbure de la cornée qui présente une forme légèrement ovale au lieu d’être ronde. L’astigmatisme se caractérise par une déformation des images. Ainsi un cercle paraîtra allongé. La vision est trouble de près comme de loin. Un œil astigmate nécessite une correction cylindrique avec des puissances différentes selon les axes. Le cas le plus fréquent est l’astigmatisme direct où la correction sur l’axe vertical (90°) est plus importante que sur l’axe horizontal (0°).

Avec l’âge la perte progressive de l’élasticité du cristallin mène à la presbytie. La presbytie est la perte de l’accommodation liée à l’âge. C’est à dire la capacité à faire la mise au point entre la vision de loin et de près. La presbytie n’est pas une maladie mais une manifestation normale de l’âge. Elle touche plus volontiers les sujets hypermétropes que les sujets myopes. Elle atteint toutes les personnes, habituellement à partir de 45 ans et évolue avec le temps.

RENOUVELER MES LUNETTES ET/OU LENTILLES

Vous portez déjà des lentilles dont le confort et la vue sont satisfaisants ? Une consultation pour vérifier votre correction sera nécessaire pour les renouveler.

RENOUVELER SES LUNETTES DE VUE
(Document édité par la Haute Autorité de Santé)

Dépistage et suivi de pathologie

Les pathologies oculaires cécitantes comme le glaucome ou la DMLA sont longtemps asymptomatiques et nécessitent un dépistage régulier.

SUIVI D’UN GLAUCOME DEJA TRAITE

Lors du diagnostic d’un glaucome, un suivi trimestriel est conseillé pour juger de l’évolution. Ensuite un suivi semestriel est suffisant avec contrôle régulier du tonus oculaire (TO), du champ visuel (CV) et du nerf optique (FO et OCT).

SUIVI DMLA

Les pathologies rétiniennes et maculaires entraînent baisse d’acuité visuelle et/ou métamorphopsies et nécessitent un examen du FO après dilatation pupillaire et tomographie par cohérence optique (OCT) de la rétine.

SUIVI D’UN DIABETE (REALISER MON FO ANNUEL)

En cas de diabète, un contrôle annuel du Fond d’œil est conseillé dès le diagnostic pour un diabète de type 2 et au bout de 5 ans d’évolution pour le type 1 pour le dépistage de la rétinopathie et maculopathie diabétique. Une dilatation pupillaire sera nécessaire et contre indiquera la conduite automobile pendant 3 heures après l’examen.